Introduction au Programme Radio Solaire

Le programme de surveillance radio solaire est mis en oeuvre par le Conseil national de la recherche du Canada et Ressources naturelles Canada avec l'appui de l'Agence spatiale canadienne. Sa fonction est de fournir à tout utilisateur qui en a besoin les valeurs actuelles et anciennes de l'indice d'activité du flux solaire à 10, 7 cm.

Les diverses manifestations de l'activité solaire sont générées par la quantité totale du flux magnétique qui émerge par l'intermédiaire de la photosphère dans la chromosphère et la couronne ainsi que par sa répartition dans le temps et dans l'espace. Pour des raisons qui ne sont pas très bien comprises, l'activité solaire comporte un flux et un reflux qui s'étalent sur un cycle d'environ 11 ans. Le flux solaire à 10,7 cm est une mesure d'émission intégrée, à une longueur d'onde de 10,7 cm, de toutes les sources émettrices présentes sur le disque solaire. Il est presque entièrement d'origine thermique et est lié directement à la quantité totale de plasma piégé dans les champs magnétiques recouvrant les régions actives. Ce phénomène est lui-même associé à la quantité du flux magnétique. Une comparaison effectuée sur plus d'un cycle d'activité solaire montre qu'il existe en effet une corrélation linéaire entre le flux solaire à 10,7 cm et le flux magnétique photosphérique des régions actives.

Le flux solaire à 10,7 cm, soit la densité du flux solaire à une longueur d'onde de 10,7 cm est mesuré à l'aide de deux radiotélescopes entièrement automatisés (appelés observateur de flux) situés à l'Observatoire fédéral de radioastrophysique.

Les deux instruments enregistrent quotidiennement la puissance de l'émission radio solaire à une longueur d'onde de 10,7 cm aussi longtemps que le Soleil se trouve au-dessus de l'horizon. En outre, chaque jour, les instruments interrompent la surveillance continue afin d'effectuer trois mesures exactes de la densité du flux solaire. Ces mesures constituent l'indice du flux solaire à 10,7 cm . Elles sont transmises immédiatement par courrier électronique ou par fax à une liste d'utilisateurs internationaux. En outre, les données actuelles et passées sont disponibles sur ces pages Web et peuvent être téléchargées.

Les enregistrements quotidiens du récepteur, connus sous le nom de fichiers GE ou fichiers graphiques des enregistrements sont également disponibles sur le Web. Ils comportent les moyennes, à 5 secondes, de la sortie du récepteur pour chaque journée d'observation. Ces enregistrements sont interrompus à l'occasion pour effectuer des travaux de maintenance et de vérification du système.